La chionophobie, qu’est-ce c’est ?

Pouvant être définie comme la peur morbide de la neige, la chionophobie est une phobie plutôt méconnue du grand public. Et pourtant, au même titre que certains traumatismes et que des peurs angoissantes, elle peut être particulièrement difficile à vivre pour celles et ceux qui en souffrent lorsque vient l’hiver.

Route enneigée pouvant provoquer le chionophobie.
Photo de Ruvim Miksanskiy provenant de Pexels

Une peur des conséquences de la neige

En soi, ce n’est pas une crainte liée au joli manteau blanc que l’on voit sur les cartes postales mais plutôt la peur des effets de la neige. Peur de se blesser en marchant dans la neige, peur d’avoir un accident de voiture, de mourir isolé·e…

Côté symptômes, les prévisions météorologiques peuvent entrainer un sentiment d’anxiété, de panique extrême et chez certaines personnes des cauchemars pendant la période hivernale.

Plus de sérénité avec l’EMDR

Tout comme de nombreuses autres phobies, la chionophobie peut être soulagée grâce à la méthode EMDR. Il se peut en effet que cette peur intense de la neige et de ses conséquences soient liées à un souvenir lointain, enfoui en vous.

Le mouvement oculaire et l’accompagnement de votre praticien ou praticienne EMDR aura pour effet d’atténuer le blocage psychologique. Parfois même, les séances (peu nombreuses) permettent de remonter aux origines de la phobie et de digérer définitivement les évènements passés et traumatisants.

Mais le but de la thérapie « eye movement desensitization and reprocessing » n’est pas toujours de connaître la raison de la phobie. Elle peut tout à fait être traitée à partir du moment où la peur devient handicapante pour la personne qui en souffre.

Reprogrammer le cerveau aura des effets bénéfiques ! Les chionophobes ressentiront moins d’angoisse à la vue de la neige ou tout du moins, le danger perçu sera moins démesuré et davantage surmontable. De quoi soulager le quotidien et mieux vivre la saison hivernale…